Que sont les maths devenues au lycée ? (1)

Les mathématiques au cœur du lycée!

Les maths au cœur du lycéeLe lycée, nouvelle mouture est plein de promesses. C’est « + d’accompagnement, + de choix, + de liberté pour réussir » mais – de maths !
Rappel : les filières du baccalauréat général disparaissent. (Je le rappelle car de nombreux parents d’élèves de mon entourage ne semblent pas l’avoir compris.) Tous les élèves ont un tronc commun de 16 heures et doivent ensuite choisir parmi 12 spécialités, 3 spécialités en 1ère, 2 en Tle. Lire la suite

Que reste t-il des Sciences Économiques et Sociales?

Sciences Économiques et Sociales

Je continue mon parcours découverte des nouveaux programmes du lycée et je découvre un peu ahurie le programme de Sciences Économiques et Sociales de Seconde et de Première. Première surprise, les programmes intègrent aussi des heures de Sciences Politiques (C’était déjà le cas semble- t-il dans les programmes de 2010, mais je m’intéressais pas à la question à l’époque). On se dit que l’on a donc augmenté le nombre d’heures d’enseignement. Et bien pas du tout, les élèves de seconde n’ont qu’une heure trente par semaine pour acquérir « la maîtrise des notions et raisonnements essentiels en économie, sociologie et science politique » et « une formation civique par une meilleure connaissance et compréhension des grands enjeux économiques, sociaux et politiques. »[1] C’est fort peu. Seconde surprise : l’économie en seconde se résume à la création des richesses et à la détermination du prix ! Troisième surprise : économie- sociologie- science politique sont accolées sans être complémentaires.

Lire la suite

Traité d’Aix-la-Chapelle et promotion de l’allemand

Aix la Chapelle.jpg« Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel signeront mardi à Aix-la-Chapelle un traité qui approfondit la coopération entre les deux pays. » titre le JDD dans son édition web du 20 janvier.[1]« Non, Macron ne va pas « vendre » l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne (ni lui céder son siège à l’Onu) » [2] nous rassure LCI. Non tout au plus nous explique le Monde « Le traité d’Aix-la-Chapelle… prévoit une coopération entre les régions des deux côtés du Rhin et la possibilité pour les eurodistricts d’obtenir au cas par cas des dérogations législatives pour mener des projets en commun, dans le strict respect de la Constitution ; prévoit simplement d’encourager le développement du bilinguisme dans les régions transfrontalières. »[3]La promotion de l’allemand, quelle bonne idée ! J’ai quand même des réserves sur le sérieux de ce projet : il va exactement dans le sens inverse de l’actuel réforme des lycées.

 

Lire la suite

La science comme dogme?

Surprise de ne trouver que peu de commentaires de fond sur les futurs programmes du lycée, je me suis penchée sur plusieurs d’entre eux, afin de lancer quelques discussions. Voici le premier sur l’enseignement scientifique.

alchimieDe tous les nouveaux programmes du lycée, le plus étonnant est sans conteste celui qui se nomme « enseignement scientifique » du tronc commun de classe de première[1]. Il convient de rappeler que tous les élèves du lycée général vont suivre cet enseignement à raison de deux heures par semaine, qu’ils aient ou non choisi des enseignements de spécialité « scientifiques ». Le programme, d’abord rédigé de manière très lyrique dans ses premières versions, traite quatre sujets :

  • Une longue histoire de la matière
  • Le soleil, notre source d’énergie
  • La terre, un astre singulier
  • Son et musique, porteurs d’informations

Lire la suite

La philosophie survivra t-elle à la réforme du lycée?

« Une grande tradition française, qu’on n’a pas envie de fragiliser » JM Blanquer 

Le désir continu de la suppression de la philosophie au lycée

AthènesLa philosophie sera enseignée à tous les lycéens à raison de quatre heures par semaine et fera partie des quatre épreuves écrites conservées dans le nouveau baccalauréat prévu pour 2021. « Épreuve universelle » c’est à dire, seule épreuve commune à tous les élèves et dont le poids de la note serait porté à 8 ou 10 % de la note totale de l’examen. Tout semble pour le mieux, mais l’organisation du nouveau lycée et du nouveau baccalauréat change considérablement l’enseignement de la philosophie, dans les faits. Lire la suite

Le handicap vu par l’Éducation Morale et Civique

MoralIl arrive souvent que l’on se trouve perplexe face aux cours de nos enfants. L’EMC- Éducation Morale et Civique- est une discipline scolaire qui m’offre à chaque nouveau chapitre des moments de doutes quant à la pertinence de cette matière scolaire. Créé par la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République, ce cours, qui remplace l’Instruction Civique et Morale, est dispensé de l’école primaire au lycée. Il a comme objectif de « développer une conscience morale chez l’élève, lui permettant de comprendre, de respecter et de partager des valeurs humanistes de solidarité, de respect et de responsabilité. [1]» Or, l’un des thèmes récurrents est la lutte contre les discriminations, abordés au collège sous l’angle du « handicap ». Lire la suite

Parcoursup, l’université sans horizon

Un monde sans horizonParcoursup est le nouveau portail d’affectation des bacheliers en première année d’études supérieures en remplacement du récent système APB (Admission Post Bac). Issu de la loi ORE, (loi sur l’orientation et la réussite des étudiants), mis en place avant le vote de la loi, il réorganise complètement l’accès aux cursus post-baccalauréat. Les objectifs affichés par le gouvernement sont la réduction de l’échec en première année de licence grâce à une meilleure orientation des élèves. Pourtant, depuis sa mise en place, un important mouvement d’étudiants et de professeurs d’universités s’est vigoureusement opposé à sa mise en place : à en croire la manière dont les grands médias rendent compte du phénomène, le point qui concentrerait les mécontentements serait l’apparition indue d’une « sélection » à l’entrée de l’Université, supposée contraire à sa tradition. Qu’en est- il ?

Lire la suite

La certification en anglais pour tous.

I love EnglishVendredi 23 février dernier,  Édouard Philippe présentait devant les étudiants de l’EDHEC Business School of … Roubaix (in France of course),  son plan d’action pour redresser le déficit commercial de la France. Parmi les propositions, le ministre a annoncé le financement de certifications internationales en anglais pour les élèves de terminale jusqu’en troisième année de licence. D’ici  trois ans, tous les étudiants qui le souhaitent pourraient y prétendre. Ce dispositif devrait être généralisé dans les cursus (BTS, licences pro…) ayant une dimension internationale. Notons d’emblée le conditionnel.

Lire la suite

Humanités scientifiques et numériques

Digitals HumanitiesElle est enfin sortie cette réforme du bac que tous attendaient. Un vrai choc de simplification qui ne concerne véritablement que les sections générales : de 3, elles passent à 30. Certaines matières des élèves évoluent et nos enfants pourront étudier d’ici un an et demi des contenus qui ne sont issus d’aucune filière universitaire et qui ne sont l’objet d’aucun concours d’enseignement. On se demande donc qui va assurer les cours. Les professeurs des lycées ? Si un professeur d’histoire peut s’improviser  professeur de « géopolitique » sur la seule base d’une certification, il ne faut pas vraiment être surpris de voir des ingénieurs ou des informaticiens s’improviser professeurs de mathématiques. Il n’y pas que des statuts à défendre, il y a aussi une formation disciplinaire qui justifie la possibilité de transmettre la discipline étudiée ! Donc, de nouvelles matières, que personne ne sait définir, feront leur entrée au lycée dans un an et demi.

Lire la suite