L. Joffrin contre F.Dubet: Et l’école dans tout ça ?

les-assasins-de-lecoleLa vie intellectuelle française est pleine de débats plaisants entre gens bien élevés qui s’épanchent dans les media nationaux. La semaine dernière, Laurent Joffrin répondait à François Dubet qui répondait à Laurent Joffrin au sujet du livre de la journaliste de l’Obs, Carole Barjon, Mais qui sont les assassins de l’école ? Dans la réponse de François Dubet, trois arguments m’ont surprise:

  • L’apprentissage de la lecture et du calcul reste traditionnel dans la majorité des cas.
  • Les enseignants défendent les disciplines et les programmes et ne veulent pas modifier leurs pratiques et leur pédagogie.
  • Le livre de Carole Barjon ne dit rien des méthodes qui marchent dans les pays réputés comme plus efficaces et plus égalitaires.

Lire la suite

Publicités

L’art au service de l’innovation

dessin-a-lecoleSelon le ministère de l’Éducation Nationale, la culture artistique se constitue tout au long de la scolarité, de manière cohérente entre les niveaux scolaires. Elle se développe à travers la découverte de l’excellence patrimoniale des premiers dessins sur les parois des grottes jusqu’aux derniers courants artistiques. Elle couvre enfin l’ensemble des arts et expressions artistes sous toutes les latitudes.

Lire la suite

L’école numérique.

L'école numériqueAvec la rentrée des classes et les premières réunions parents- professeurs, les parents d’élèves de 6ème découvrent les logiciels de gestion scolaires. En ligne, se trouvent le cahier de texte de la classe qui présente matière par matière ce qui a été fait en classe et les devoirs à réaliser ; les notes de l’élèves ou les petites pastilles de couleurs : les bulletins, les absences, les retards, le menu de la cantine… la vie de l’élève et de son établissement sous format numérique. A priori, pourquoi s’en plaindre : c’est moderne et c’est pratique, surtout lorsque l’enfant est malade.

Lire la suite

Les curieuses injonctions de l’Éducation Nationale [1]

cerveau-en-plein-paradoxeLa rentrée scolaire 2016 s’est bien passée[2] et la rentrée 2017 sera merveilleuse[3] selon le ministre de l’Éducation Nationale. Pourtant, « cette école plus juste, au cœur de la République et ouverte sur le monde » n’enthousiasme pas l’ensemble des enseignants « plus nombreux, formés et mieux rémunérés. » [4] Ainsi, plusieurs syndicats appelaient à la grève dès la rentrée scolaire et presque tous (excepté le SGEN et l’UNSA) continuent de combattre cette réforme présentée en cette rentrée comme une « tornade pseudo- réformiste qui creuse les inégalités territoriales, sociales et culturelles»[5] par l’association des professeurs d’histoire-géographie.

Lire la suite

Notes et compétences

notes-686344_640Depuis plusieurs années, les notes sont mises au pilori. Elles sont responsables de la démotivation des élèves, elles les détournent des apprentissages (Enseignement par compétences- évaluer sans notes- Académie de Caen) ; elles créent des inégalités et bloquent l’ascenseur social (Etude du CNRS- 2015[1]). Il convient donc de les remplacer par une évaluation bienveillante : l’évaluation par compétence.

Lire la suite

Les économies de la réforme du collège

eleve-au-travailDepuis un an et demi maintenant, le ministère de l’Éducation Nationale nous vend sa réforme du collège autour de plusieurs arguments[1] :

  • La maitrise des savoirs fondamentaux par tous les élèves.
  • Des compétences adaptées au monde actuel pour tous.
  • Un collège qui tient compte des spécificités de tous les élèves

Cette réforme promet donc d’assurer la réussite de tous les élèves grâce à une prise en compte des  spécificités de chacun. Que signifie « réussite de tous les élèves » ?  Existe-t-il une définition faisant consensus ? Évidemment non. Lire la suite